Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?implant-dentaire

L’implant dentaire est une racine artificielle  en titane, usinée selon des normes strictes et destinée à être mis en place dans l’os alvéolaire au niveau d’une crête édentée dans le but de remplacer une ou plusieurs dents. L’os alvéolaire cicatrise autour de l’implant en quelques mois ; on appelle ce phénomène « l’ostéointégration ». La mise en place de l’implant se fait généralement sous anesthésie locale, selon des règles techniques strictes et dans des conditions opératoires d’asepsie rigoureuses. Les suites opératoires sont les mêmes que pour les autres chirurgies de la cavité buccale : douleur et œdème post-opératoire modérés durant quelques jours.

Quelles sont les indications de mise en place d’un implant dentaire ?

Les implants dentaires peuvent être utilisés dans diverses indications prothétiques, l’objectif commun étant le remplacement d’une ou plusieurs dents absentes, soit par une prothèse supra-implantaire fixe (équivalent des couronnes et des bridges réalisés sur les dents naturelles), soit par une prothèse amovible. Dans cette dernière indication, l’implant a un rôle de stabilisation et de rétention d’un appareil dentaire qui remplace généralement l’ensemble des dents d’une même arcade.

Quels sont les avantages des implants dentaires ?

Dans le cas d’une réhabilitation prothétique fixée intéressant peu de dents, la mise en place d’un ou plusieurs implants a pour but de préserver les dents voisines des édentements qui, dans le cas d’une prothèse classique dento-portée de type bridge nécessitent d’être préparées voire dévitalisées.

Dans le cas de réhabilitations prothétiques intéressant un grand nombre de dents, les implants peuvent permettre :

  • Soit de réaliser une prothèse fixée, ce qui était rendu impossible par le manque de dents supports.
  • Soit de stabiliser une prothèse amovible.

Start typing and press Enter to search